Sommaire

Comme l'enseigne en drapeau, la lettre enseigne ou l'enseigne de sol, une enseigne de toit, véritable dispositif marketing, apporte une visibilité certaine à votre entreprise : elle est le reflet de l'image que vous souhaitez véhiculer.

Définition de l'enseigne de toit

L'enseigne de toit, comme son nom l'indique, est une enseigne placée sur la toiture de l'immeuble dans lequel une activité professionnelle est exercée. L'enseigne de toit est ainsi disposée de façon à être vue de loin.

Enseignes de toit : que prévoit la législation ?

La commune et le code de l'environnement imposent des règles à respecter pour l'installation des enseignes de toit. Ce dernier précise que :

  • Lorsque les enseignes de toit signalent une activité exercée :
    • dans plus de la moitié de l'immeuble où elles sont apposées : elles doivent être conçues avec des lettres enseignes ou des signes découpés qui dissimulent leur fixation.
    • dans moins de la moitié de l'immeuble en question : elles doivent alors respecter la législation applicables aux enseignes publicitaires sur toiture ou sur terrasse.
  • La hauteur des enseignes de toit ne doit pas excéder 6 mètres si la hauteur de l'immeuble est supérieure à 15 mètres, et 3 mètres si la hauteur de l'immeuble est inférieure.
  • Il ne peut y avoir qu'une enseigne de toit par immeuble.

Pourquoi choisir une enseigne de toit ?

Les enseignes de toit offrent de nombreux avantages aux commerces et aux entreprises sur lesquels elles sont disposées, dont :

  • une grande capacité à attirer l'attention, un impact plus fort ;
  • une meilleure lisibilité (généralement très grandes) et une importante visibilité de loin ;
  • un excellent moyen d'identification et de repérage de votre entreprise.

Les activités représentées par les enseignes de toit concernent le plus souvent :

  • les hôtels ;
  • les grandes entreprises industrielles.

Aussi dans la rubrique :

Choix de l'enseigne

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider